Mode Clonage...

Catégorie: Moulage

 

Sujet: Wolverine

 

Taille: 30 cm

Dans ce petit tuto, je vais vous montrer très succinctement comment réaliser le moulage d’une pièce.

On s’aperçoit très rapidement que cette discipline ne s’improvise pas et que si l’on veut un résultat nickel, autant le faire faire par un pro, ça sera plus sûr!

Personnellement, je trouve ça complexe et laborieux à mettre en œuvre pour un résultat souvent tout juste potable. Je ne veux en aucun cas dégouter qui que ce soit, je veux juste éviter de faire croire qu’il suffit de suivre une vidéo de 5 min pour y arriver, vous risqueriez d’être bien déçu.

Avec ma maigre expérience sur le sujet, je vais tenter d’expliquer comment je m’y suis pris.

Pour commencer, ce dont vous avez besoin (liste non exhaustive):

  • Silicone RTV 181
  • Plastiline (sorte de pâte à modeler)
  • Résine G27 ou 28
  • Poudre d’aluminium (optionnel)
  • Tube de vaseline
  • Récipients pour les mélanges
  • De quoi réaliser des coffrages
  • Des gants jetables
  • Des élastiques costauds
  • Un plateau pour prévenir toutes catastrophes

Je connais 2 approches pour le moulage, pour la première, placer la figurine dans un contenant et couler le silicone jusqu’à la recouvrir entièrement, une fois sec, découper au cutter en zig zag pour libérer la pièce. Il ne reste plus qu’à remplir avec de la résine.

La seconde, celle que j’ai utilisé est plus longue à mettre en place mais je trouve qu’elle donne plus de liberté quand les pièces sont assez complexes.

Le jeu consiste à réaliser un moule en 2 parties détachables.

On commence par faire un support en plastiline qui accueillera notre pièce. Ensuite, on continue de remplir de pâte pour délimiter ce que l’on appelle le plan de joint, c’est une ligne qui fait le tour de la figurine et qui détermine la jonction entre les morceaux qui composeront le moule. Cette partie est la plus importante, si elle est réalisée grossièrement, votre résine comportera des surplus de matière qu’il faudra nettoyer. Si en revanche cette ligne est très précise et placée à des endroits stratégiques pour qu’elle se voit le moins possible, vous obtiendrez un résultat très propre.

A ce stade, il faut prévoir une cheminée principale qui servira à couler la résine ainsi que d’autre plus petites aux endroits ou se formeront des poches d’air.

La dernière étape pour cette première partie, dessiner une petite tranchée tout autour de la figurine ainsi que des trous en forme de cônes réalisés avec un stylo bic par exemple. Ils permettent aux deux parties du moule de s’emboiter l’une dans l’autre parfaitement et d’être bien calées.

Ensuite, au choix, vous pouvez concevoir un coffrage en bois ou Lego ou bien continuer à monter des parois en plastiline pour retenir le silicone, cette seconde possibilité permet de réduire la quantité de silicone utilisé, à vous de voir.

Plus qu’à couleur le silicone. Pour éviter les bulles, j’applique une fine couche sur la figurine au pinceau, ça permet d’avoir 2 ou 3 mm d’épaisseur sans bulles, ensuite je fini en coulant le reste doucement en contrôlant que le produit aille dans tous les coins sans emprisonner d’air.

A présent, il nous reste à faire la deuxième partie du moule, plus simple étant donné que tout le travail de préparation  à été réalisé.

Donc nous avons un support en plastiline ainsi qu’une figurine recouverte de silicone maintenant dur, après une nuit de séchage.

On retourne le tout, on enlève toute la pâte, il nous reste la partie A du moule.

Comme précédemment, soit on place l’ensemble dans un coffrage, soit on monte un contour étanche en plastiline. Pour des pièces aussi grandes, il est préférable d’économiser le silicone car très cher, pour info, le moulage de Wolverine m’aura couté dans les 400€.

Une chose intéressante à savoir, le silicone n’adhère que sur lui même, j’ai vu sur pas mal de sites, préconiser de mettre de la vaseline sur les pièces à reproduire pour éviter que le silicone colle, c’est faux, aucun risque, en revanche, il faut absolument en appliquer sur le silicone dur qui sera en contact direct avec le frais que nous nous apprêtons à couler dessus, sinon adieu à tout notre travail.

Et re, un petit coup de pinceau pour enduire comme il faut la figurine, coulage du reste de silicone, et voilà, après une seconde nuit de séchage, nous nous retrouvons avec un beau moule en 2 parties.

Il ne reste plus qu’à couler la résine.

L’avantage de couler soit-même ses résines, c’est que l’on peut y ajouter une finition. Dans mon cas, j’ai choisi un aspect Alu en recouvrant au pinceau l’intérieur du moule d’1 mm de poudre. La résine en durcissant chauffe et fusionne avec la poudre.

On referme le moule, on place les élastiques pour rentre le tout super étanche sinon la résine se fait la malle, on coule, 2 ou 3 minutes après, ça durcit, on ouvre et voilà !

Pour mon cas, la version Alu demande un travail de finition, à savoir, léger frottage à la laine d’acier pour la faire briller, application de cirage que l’on essuie pour noircir les creux afin de donner plus de profondeur à l’ensemble.

Dans la même famille, Il existe aussi de la poudre de bronze.

Bien évidemment, même procédure pour la tête…

Un peu différent pour le socle, un moule en une seule partie était suffisant étant donné sur la partie du dessous était plate. Il me semble que cela s’appelle un moule chaussette car on retourne le silicone ou tire sur la pièce pour la faire sortir mais  à confirmer.

J’espère ne pas avoir été trop barbant avec tout ce texte, j’ai fait le maximum pour synthétiser le sujet en passant à coté de beaucoup de détails sinon, il aurait fallut 5 pages de plus.

Pour les personnes cherchant des professionnels du moulage, voici 2 références:

  • GRX qui a réalisé une magniqfiue reproduction de Nono Dark ainsi que Goku
  • Cinémodèles qui a fait un  travail remarquable sur Gally

Merci pour les plus courageux d’avoir lu jusqu’au bout :o)

A propos de l'auteur
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tout effacerEnvoyer